Arrête ! Tu me fais mal

Comment prévenir la violence quotidienne, banalisée à l'école ? C'est ce qu'explore ce spectacle à quatre voix dans lequel une petite fille est agressée quotidiennement par un meneur de bande.

En savoir plus

Atelier de théâtre

L'effet théâtre propose des ateliers de théâtre pour sensibiliser dans les écoles et collèges afin d'améliorer le bien-être et la cohésion de groupe ou de classe pour favoriser le vivre ensemble.

En savoir plus

La pratique du théâtre pour mieux vivre ensemble

Comment instaurer un lieu de parole ludique et citoyen en classe ?

En savoir plus

Agir pour l'enfance grâce au théâtre

Atelier court-métrage

L’effet théâtre propose la mise en place d’ateliers de création aboutissant à la création de court-métrage en travaillant un thème abordé dans nos spectacles "Arrête ! Tu me fais mal", "Espèce de..." ou bien sur un thème défini.

En savoir plus

Atelier périscolaire

L'effet théâtre conçoit et anime des ateliers périscolaires éducatifs partout en France en proposant des actions de sensibilisation et d'expression par l'art.

En savoir plus

J’veux pas y aller  !

Comment améliorer le bien-être à l'école pour les adolescents et les adultes ? Comment prévenir le décrochage scolaire ? Comment améliorer le bien-être à l'école pour les adolescents et les adultes ? Comment prévenir le décrochage scolaire ?

En savoir plus

La rumeur se la raconte

Comment prévenir le phénomène de rumeur au collège et au lycée ? Comment lutter contre, une fois la rumeur établie ? Comment aider les adolescents à se prévenir de rumeurs sexistes, rumeurs sur le physique, rumeurs sur les façons de vivre ?

En savoir plus

Cliquez ici

Un nouveau spectacle destiné aux enfants et parents pour prévenir des risques liés à aux nouvelles technologies (Internet, réseaux sociaux et téléphone portable). L'importance d'apprendre à communiquer avec et savoir utiliser les technologies e

En savoir plus

l'Affaire Hérisson

Un spectacle pour lutter contre les violences de la grande section de maternelle au CE2 !

En savoir plus

Ava Basta en Corse

Karine Dardillac, coordinatrice du projet et chargée de misssions au sein de l'association Ava Basta répond à quelques-unes de nos questions après une tournée du spectacle Espèce de pour prévenir les discriminations (8 représentations du spectalce "Espèce de" ont eu lieu sur 5 jours, en mars 2011 en Haute Corse.)

Madame Dardillac, pourriez vous nous présenter l'association Avà Basta et son champ d'action ?
En quelques mots, Avà Basta est une association qui vise à lutter contre les discriminations par l'accompagnement des personnes immigrées dans leur quotidien d'une part, et la sensibilisation et la prévention d'autre part.

Pourquoi la lutte contre les discriminations est-elle un thème capital pour vous ?
Parce qu'il s'agit de notre terrain d'action tout simplement ! Plus sérieusement, il est important pour nous d'amener les gens à ouvrir les yeux sur le fait que l'Autre, même s'il n'a pas la même origine que nous, ni la même culture... mérite la même place dans la société que nous. Le rejet est presque toujours lié à la méconnaissance. Et puis, il y a les autres discriminations ; celles qui sont plus insidieuses ; celles que l'on ne voit presque pas ; celles qui malheureusement sont ancrées dans la vie de tous les jours ; donc celles qu'on ne dénonce pas, parce que c'est « normal »...


Pourquoi avoir décidé de faire appel à L'Effet Théâtre ?
Désireux de nous inscrire dans le cadre de la Campagne Nationale de Lutte contre le Racisme et les Discriminations, nous voulions mener, au delà de notre action initiale auprès des adultes,  une action de sensibilisation auprès d'élèves de collège. Toutefois, s'agissant d'un sujet délicat à aborder, nous recherchions un angle innovant qui permettrait de traiter la thématique de la discrimination sous un angle ludique, mais suscitant la réflexion des jeunes.

Après quelques recherches sur internet, nous avons découvert votre site internet. De ce site transparaissait sérieux et professionnalisme. Ensuite, il a suffit de quelques coups de téléphone à Mathieu et la machine était lancée!

Quels étaient vos objectifs lors de votre événement ?
Avà Basta, en s'inscrivant dans le cadre de cette manifestation, a souhaité mener une réelle campagne de sensibilisation des collégiens de toute la Haute-Corse. Ainsi, nous avons fait le choix de produire le spectacle « Espèce de... », deux fois par jour, de façon itinérante, dans différentes microrégions du département.  

Comment a réagi le public, d'un point de vue général ? Quelles ont été les réactions marquantes ?
Je dirais que le bilan a été très positif. Bien que, dans un premier temps, très surpris qu'on leur donne la parole et que nous leur demandions leur opinion. Les élèves se sont ensuite très bien prêtés aux débats ; y compris les élèves qui d'ordinaire ne s'expriment pas aisément. Les échanges furent fructueux et très enrichissants.

Certains professeurs m'ont également exprimé tout l'intérêt ressenti par les élèves à pouvoir ainsi s'exprimer sur leur quotidien dans leur établissement, réfléchir sur leurs comportements et les conséquences de ces derniers.

On retiendra cet enfant de 5ème qui pensant tout seul, à voix haute, au fond de la salle, a dit « Moi je ne risque pas de blesser mes amis, je n'en ai pas, d'ami ». Ce à quoi son voisin lui répond « Moi je veux bien être ton ami si tu veux... »

On retiendra également cet élève de 4ème expliquer avec beaucoup de sincérité « Moi, sans vouloir faire de discrimination, je voudrais faire remarquer que, s'il est vrai que les filles peuvent faire tous les sports, c'est quand même les hommes qui sont les vrais champions... ».

Enfin, quelques réflexions philosophiques :

  • « Si on était tous pareils, ce serait la fin de l'espèce car on ne pourrait plus se reproduire. »
  • « Si on était tous pareils on s'ennuierait. »
  • « Si on était tous pareils, on ne pourrait plus s'aimer. »
  • « Le machisme, c'est quand on pense que c'est normal que la société attribue une place plus importante à l'homme qu'à la femme.»
  • « Il ne faut pas se moquer des handicapés, ce n'est pas de leur faute s'ils sont victimes d'handicapation ! »


Comment avez-vous perçu et ressenti le spectacle, tant sur le fond que sur la forme ?
Julien et Alice, les 2 comédiens, se sont montrés très agréables, très professionnels, et faisant preuve d'un sens aigu d'adaptabilité face aux imprévus, aux changements de salle, d'âge et de nombre d'élèves. De même, ils se sont montrés très à même de gérer les débats entre jeunes, dont le nombre avoisinait parfois les 140 !

Ce spectacle offre un gros avantage dans le sens où il est à chaque fois unique. Les comédiens devant s'adapter aux propos et aux réflexions des élèves ; ce qui fait leur réalité. Si bien que, d'une classe à l'autre, d'un établissement à l'autre, le même spectacle, avec la même trame, approfondira des thématiques totalement différentes.

La présence de saynètes permet aux élèves de s'identifier aux personnages, ce qui leur permet de mettre des mots justes sur des sentiments, des ressentis. De plus, l'alternance de ces saynètes avec les échanges permet de recentrer les débats et de faire avancer naturellement la réflexion.

Pour conclure cette interview, comment définiriez-vous l'impact du théâtre en matière de sensibilisation, de prévention ?
Le théâtre est, selon moi, un excellent outil en matière de sensibilisation car il permet d'aborder différents sujets de façon ludique (il s'agit d'un spectacle et non d'un cours officiel). De plus, bien que mettant en scène des personnages vivant une histoire fictive, le théâtre permet aux élèves de s'identifier ; ce qui les fait réagir sur leur propre vécu.

Retour

L'effet Théâtre

15 rue Gabriel Péri - 92120 Montrouge
el. : 01 46 56 41 90
Fax : 01 46 56 09 63
Email : contact@effet-theatre.fr

Newsletter

Inscrivez-vous !